Edito
L’APPEL DU PRESIDENT DE L’AAE

L’Association Africaine de l’Eau vous convie à son 15ème Congrès
qui se tiendra du 15 au 18 mars 2010 à Kampala, capitale
de l’Ouganda. Cette grande rencontre placée sous le thème
« EAU ET ASSAINISSEMENT : QUELLES PERSPECTIVES FACE AUX ENJEUX ENERGETIQUES
ET AU CHANGEMENT CLIMATIQUE »
réunit toutes les conditions pour favoriser les réflexions
et les échanges d’expérience sur les questions de l’eau potable et de l’assainissement en Afrique
au moment où de nouveaux défis exigent de nouvelles démarches.
Tous les acteurs qui sont engagés dans la seule croisade qui vaille, celle consistant à assurer les services
de base relatifs à l’Eau et à l’Assainissement au plus grand nombre d’Africains, doivent faire face
à des contraintes de taille liées au coût de l’énergie . Ce principal poste de charge des entreprises
de service public de l’eau potable et de l’assainissement n’a cessé ces dernières années de connaître
une hausse régulière hypothéquant sérieusement le fonctionnement efficace des exploitations et la capacité
à répondre convenablement aux attentes des populations desservies.
La maîtrise de l’énergie passe par un nouvel état d’esprit et l’adoption de pratiques plus économiques.
Les expériences les plus pertinentes pourront être partagées à Kampala qui offrira, par ailleurs
à l’Association Africaine de l’Eau, l’occasion d’aborder le volet du changement climatique, cet autre défi
planétaire. Il est en effet évident que les bouleversements liés au réchauffement climatique auront un impact
sur les ressources hydrauliques de l’Afrique, ce qui nécessite de bien prendre en compte les enjeux
de ce phénomène créé par les activités de l’homme sur terre dans toutes les politiques visant à développer
les secteurs de l’eau potable et de l’assainissement.
Le Congrès de Kampala sera par ailleurs une étape importante sur le parcours vers 2015.
Après Alger 2006 et Cotonou 2008, il nous permettra en effet d’analyser les données relatives aux Objectifs
du Millenium pour le Développement et d’identifier les voies et moyens de ne pas rater le sprint final.
Nous invitons tous ceux qui sont préoccupés par les questions de l’eau potable et de l’assainissement
(décideurs, opérateurs, bailleurs de fonds, chercheurs, ONG etc.) en Afrique à venir renforcer les bases
du partenariat, clé de la performance. L’Exposition internationale qui s’annonce particulièrement relevée
en termes de participation et de diversité permettra aussi de découvrir les nouvelles technologies de l’eau
et de l’assainissement tout en facilitant les contacts entre partenaires.
Bienvenue à Kampala, sur les bords du Lac Victoria, où l’Ouganda va accueillir la grande famille africaine
de l’eau et ses partenaires pour des échanges fructueux qui nous permettront d’être mieux armés
pour aller encore de l’avant et contribuer de manière plus résolue à la lutte contre la pauvreté sur le continent.

Mamadou DIA
Président de l’AAE

English version/Mentions légales/Plan du site/Contacts